Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Comment apprivoiser votre ombre et laisser entrer la lumière en 6 étapes


Un jour le peintre Bob Ross a déclaré:


«Vous avez besoin de l’obscurité pour pouvoir montrer la lumière.»

Il aurait également déclaré:


«C’est difficile de voir les choses quand on est trop près. Faites un pas en arrière et regardez. »


Ces paroles de sagesse résument bien la nature de notre ombre:

il est nécessaire de connaître notre lumière et pour apprivoiser notre ombre, nous devons l’observer.


Il s’agit d’accepter les parties de vous qui ne rentrent pas dans la boîte ordonnée et rangée de votre identité. Tout ce qui ne correspond pas à l’image de soi est réprimé, ce qui empêche la force de vie de circuler naturellement.

Par exemple, j’ai grandi dans une famille qui valorisait l’intellect et le sarcasme plutôt que les émotions. Ainsi, dès mon plus jeune âge, je me suis forgé une image intelligente et sarcastique parce que je voulais m’intégrer.


Peu à peu, j’ai commencé à réprimer mes émotions et à éprouver une forte aversion envers ceux qui, selon moi, étaient «trop émotifs». En apprivoisant mon ombre, j’ai pu me sentir à nouveau complet.

Alors, pourquoi devriez-vous apprivoiser votre ombre?

En réalité, c’est votre billet pour la liberté, l’ami qui vous sauve de la prison. Et vous créez vous-même cette prison, vous créez une image de soi qui enferme votre âme dans une boîte.

Votre ombre vous aide à voir ce qui vous coupe de la lumière. L’apprivoiser permet à l’ego de s’estomper et à la lumière de passer.

Voici un processus en 6 étapes pour apprivoiser notre ombre et laisser entrer plus de lumière :



Étape 1: Identifiez l’ombre

Répondez à la question suivante: si vous alliez sur votre profil Facebook ou Instagram et que quelqu’un disait que vous êtes _____ (une qualité, un trait, un comportement, etc.), qu’est-ce qui pourrait être le plus blessant et le plus offensant?

La plupart des ombres ont un aspect de jugement. Posez-vous également cette question: que juge-t-on chez les autres? Cette question vous aidera à gagner en clarté, car ce que vous jugez, c’est ce que vous réprimez en vous. Par exemple, si je juge une personne comme étant désorganisée, il est probable que je réprime ce trait et que je me considère comme une personne organisée.

Faites le test de l’ennéagramme. Ce test vous aidera à aller au-delà de l’identification de votre type de personnalité, mais aussi de ce que vous êtes en train de réprimer.


Étape 2: Quelle est votre réponse?

Maintenant que vous avez identifié votre ombre, vous pouvez utiliser votre expérience de vie pour faire un test. Remarquez quand votre ombre remonte à la surface, comment réagissez-vous? Il existe quatre réponses de base: distraire, projeter, réprimer ou accepter.

Distraire ressemble à boire, prendre une glace, éviter etc. Lorsque vous projetez, vous rendez les autres responsables de que vous ressentez. Par exemple, si je pense que «les autres me mettent mal à l’aise», il est probable que la tension que j’éprouve en présence des autres reflète bien ma perception de moi-même (j’ai peut-être une faible estime de moi-même).

Réprimer pourrait consister à identifier l’ombre comme étant mauvaise et la rabaisser ou à prétendre qu’elle n’est pas là. Accepter, c’est laisser le trait être là et le regarder passer et / ou l’exprimer.


Étape 3: Observez et / ou exprimez

Une façon saine de réagir à l’ombre est de l’observer et / ou de l’exprimer. Par exemple, je voulais emménager dans un nouvel appartement mais je n’avais pas les fonds nécessaires pour verser un acompte.

Je savais que mon ombres était de paraître dans le besoin, car je ressentais une aversion envers ceux qui voulaient emprunter de l’argent à un ami. Cela ne correspondait pas à mon image de personne indépendante.

Ma réaction fut d’abord d’observer. L’ombre déteste l’observation car elle ne peut pas rester dans votre expérience. La tension a littéralement disparu lorsque j’ai attiré mon attention sur elle.

L’expression est un autre moyen d’apprivoiser l’ombre. Vous exprimez la partie de vous-même coupée. Dans mon cas, j’ai exprimé mon besoin et demandé de l’argent à mon ami. Je dis ET / OU car parfois le trait pourrait être difficile à exprimer.


Étape 4: Notez les résultats

Ensuite, notez comment vous ressentez l’intégration de l’ombre. Dans mon cas, j’avais l’impression de retrouver ma force de vie. Maintenant, quand j’ai besoin de quelque chose, je suis capable de l’accepter dans mon expérience et de ne pas le juger comme bon ou mauvais.


Étape 5: Faites preuve de bienveillance

L’ombre est entourée de peurs. Elle a principalement peur d’être jugée d’une certaine manière. Donner de l’amour et de l’empathie est une belle façon de calmer la peur. Ainsi, lorsque je note une ombre, je répète rapidement le mantra «Je libère maintenant tous les jugements de moi-même et des autres». .


Étape 6: Apprendre le langage d’ombre

Il est difficile de résumer cela en un seul article. Ainsi, je vous conseille de faire plus de recherches sur le sujet.

Tout comme le Bouddha a dit de surveiller vos pensées, vos émotions, etc., vous devez surveiller certains aspects de votre ombre. Plus vous vous connaîtrez le langage de l’ombre, plus vous pourrez voir clairement cette ombre .


Nous avons besoin de l’ombre dans notre vie, car chaque expérience est un professeur qui nous ramène à notre vraie nature. Nous apprenons ainsi à tout accepter (pas seulement les parties que nous estimons bonnes).

©2018 by peter voyance

06 50 15 33 12